Deydai

  • Portrait illustrateur Deydai - L'optimiste
  • Portrait illustrateur Deydai - Drague
  • Portrait Illustrateur Deydai - Meatic
  • Portrait Illustrateur Deydai - A fleur de peau

PORTRAIT D’ILLUSTRATEUR – DEYDAI

 

 

Quel est votre prénom ?

 

Je me prénomme David, enchanté !

 

 

Que est votre nom de marque – artiste ?

 

Il se prénomme Deydai, enchanté !

 

 

Comment avez vous choisi ce nom ?

 

C’est une contraction de mes initiales, un peu comme Hergé, mais en moins Belge.

 

 

Racontez moi comment est née votre âme d’artiste ?

 

C’est difficile à expliquer…

 

J’ai toujours aimé inventer des histoires dans ma tête. Que ce soit petit avec avec des Playmobiles, en grandissant par l’écriture, et ensuite via le dessin.

 

J’ai toujours été très dynamique, je faisais beaucoup de sport et je pense que j’avais aussi besoin de m’exprimer physiquement de manière cérébrale. Je ne sais pas si cela est très clair, mais j’avais besoin d’extérioriser des pensées que je ne pouvais pas mettre en mouvement de manière concrète. Ajouté à cela un environnement familial plein d’amour et composé de personnes avec des caractères et des ouvertures d’esprit multiples…

 

Bref, c’est cette sorte de cocktail qui a façonné ma personnalité créatrice, je pense.

Illustration Deydai - Avoir l'écrou

 

 

Comment décririez vous votre créativité, votre travail, vos créations, vos inspirations?

 

Je pense être une sorte d’éponge. Je puise mon inspiration absolument partout. Dans le moindre détail, la moindre expression, bribe de conversation que je vais entendre, le moindre objet, fruit que je vais voir. C’est du grand n’importe quoi dans ma tête.

 

Je laisse très régulièrement mon esprit vagabonder, sans me dire « Oula, concentre toi un peu là, arrête de rêvasser ». Car en fait, le meilleur moyen pour moi d’être concentré et productif, c’est en ne l’étant pas. Il s’agit bien sûr de phases assez courtes, mais intenses.

 

Passé cette étape, je deviens alors très organisé, productif, et rigoureux. Car la rigueur est la clef de la porte derrière laquelle se cache la réussite. C’est beau comme phrase, hein ? On pourrait presque croire que je suis intelligent.

 

Concernant mon travail, j’aime me présenter en tant qu’illustrateur de propos. Puisqu’au final, c’est ce que je fais. De manière assez simpliste d’ailleurs, car je n’ai pas le talent à manier le crayon comme peuvent avoir de vrais illustrateurs / illustratrices. Du coup, j’ai tenté de transformer cette faiblesse en force, en faisant en sorte que ce minimalisme qui résulte de mon travail soit vecteur d’un impact plus fort, en chassant le superflu.

 

Illustration Deydai - Trésors cachés

 

 

Quelle matière ou sujet préférez-vous travailler?

 

J’aime beaucoup aborder des expressions courantes par le biais de jeu de mots. La langue française est fascinante, je trouve. Les langues en général d’ailleurs. Il m’arrive de créer des jeux de mots ou conversations en Anglais, même si c’est plus rare.

 

Le quotidien et les scènes de la vie de tous les jours m’inspirent énormément. J’invente pas mal de conversations entre deux personnages qui ne portent pas de noms. Ils abordent des sujets de tous types, se posent des questions existentielles ou complètement stupides et je dois avouer prendre un malin plaisir à les faire converser.

 

 

Si je vous dis : «  Mais qui êtes-vous », vous me répondez quoi ?

 

Un beauf.

Non, plus sérieusement, même si c’est vrai que je suis beauf, je répondrai que je suis un observateur, un porte-parole des détails oubliés. Cela s’exprime à travers mes illustrations, mais aussi mes photographies. Car, petite parenthèse, je suis aussi photographe de rue (@ddecamps sur Instagram). Ces deux médias que sont le dessin et la photographie sont au final intimement liés car basés sur le principe d’attention.

 

 

Quels sont vos projets?

 

Concernant Deydai, je réfléchis à la création d’une BD. Enfin, je ne pense pas qu’il s’agira d’une BD à proprement parlé ou dans le sens traditionnel du terme. Je suis en phase de réflexion en ce moment à ce sujet.

 

Sinon mes illustrations voient le jour sous format de t-shirts et autres vêtements, mais aussi depuis peu disponibles en format print sur le site d’Arthaus. Donc, à vous lecteurs, n’hésitez pas à aller jeter un œil. Vous pouvez même accrocher mes illustrations dans vos toilettes. Honnêtement, j’en serai très ému.

 

Pour ce qui est de la photographie, je travaille en ce moment sur un projet qui me tient très à cœur, qui va courir sur de nombreuses années et qui se nomme « Listeners ». En quelques mots, il s’agit d’un projet mêlant photographie et musique et qui a pour but de mettre en avant la musique à travers ceux qui l’écoutent. C’est à suivre aussi sur Instagram @listenersofficial .

 

 

Quelle est votre destination de voyage idéale ?

 

Je ne pense pas avoir de destination idéale… Je dirai plus que le voyage idéal est pour moi, au-delà de la destination, celui qui permet d’apprendre sur les autres mais aussi sur soi. Celui qui permet de s’ouvrir, d’épancher sa soif de connaissance, de découverte.

 

Le voyage idéal c’est aussi celui qui se partage avec ceux qu’on aime. Je suis vachement sérieux dans mes réponses. Je crois que je vais pleurer.

Illustration Deydai - Interrupcoeur

 

Quel est l’artiste que vous estimez le plus ?

 

Je suis un grand fan de Philippe Geluck et du Chat.

 

J’aimerai beaucoup rencontrer cet homme que je trouve formidable dans sa capacité d’observation, d’attention, d’empathie envers ses sujets et son humour, c’est génial…

 

Je me rappelle qu’à l’âge de 19 ans, je lui avais envoyé un mail avec en PDF une liste de toutes mes blagues et jeux de mots. J’avais reçu une réponse de la part de son attaché de presse qui m’avait dit que : « Mr Geluck avait trouvé certaines idées déjà connues mais d’autres très drôles mais qu’il ne pouvait pas les utiliser du fait qu’elles n’émanaient pas d’elles ». J’étais tellement content rien qu’à l’idée (Johnny) de savoir qu’il avait pu me lire, même si j’ai franchement j’ai honte de ce que j’avais pu lui envoyer…

 

 

Quel est le personnage de film ou de série qui vous ressemble le plus ?

 

Simba, dans le Roi Lion. Déjà j’ai une touffe de cheveux qui n’a rien à envier à la crinière des lions. De plus, petit, je me retrouvais en lui, dans son côté dynamique, qui aime les défis, l’aventure… Et maintenant étant adulte, je me retrouve encore dans son évolution : perdu, avec le fait de vouloir vivre sa vie mais aussi de devoir répondre à ses obligations, son côté romantique aussi.

Parce que oui, on peut être beauf et romantique. Je suis beaufantique. Voilà, j’ai inventé un mot. Un mot valise, parfait pour partir en voyage.

Et là je rebondis sur la question précédente. Bim. Bon je m’arrête là car sinon je vais partir en chips. Bien qu’en y pensant, partir en chips, bon ça dépend où évidemment, mais ça doit faire mal aux fesses. Ça doit gratter.

 

Illustration Deydai - Charme

 

A ce propos… quel est le film que vous avez vu le plus de fois ?

 

« Attrape-moi si tu peux » de Steven Spielberg avec Leonardo DiCaprio. Je pense que c’est un des meilleurs films de Spielberg.

 

 

Allez une dernière pour la route, que pensez vous des Mains Curieuses ?

 

Je déteste. Franchement, ça me dégoûte. Allleeeez, on déconne. Le concept est simplement génial, Claire, oui, toi qui es derrière Les Mains Curieuses, bah t’es une chouette fille. Voilà, je te le dis, faut arrêter son char à la fin. On sent que tu es quelqu’un bourré (quand tu bois trop) d’empathie, de simplicité, d’intelligence et d’ouverture d’esprit. Et ça se ressent à travers ce blog, ton travail.

Allez, verse donc une petite larme, te gènes pas.

 

 

Obligée de répondre à ça..

Merci Deydai, tu m’as bien fait rire, et je pense que tous les lecteurs de ton portrait, vont rire autant que moi.

Merci pour ce petit mot final sur Les Mains Curieuses et sur ma personne, c’est touchant (même si je te soupçonne de vouloir apparaître en première page ahah). 

J'aime :

Ma famille, mes potes, l'odeur des livres, être en jogging (beauf), observer les autres, les moments simples, manger, le sport, la musique, dormir.

Je n'aime pas :

Les gens qui posent une question mais qui n'écoutent pas la réponse, le sentiment de regret, les bananes, les gens qui disent "d'une pierre d'un coup", perdre, les gens qui tuent les abeilles, marcher sur un chewing-gum, les cons, le manque de respect

Category
Illustrateur